Des fleuves à tout faire

Dès la préhistoire, les hommes ont privilégié les vallées fluviales pour s’y établir. La proximité des cours d’eau offre des avantages à la fois pour la pêche, l’alimentation en eau et pour le transport des marchandises. Aujourd’hui, la plupart des fleuves ont été endigués pour le contrôle des crues ou aménagés pour le transport fluvial mais aussi pour en exploiter l’énergie cinétique qui fait tourner les turbines des barrages hydroélectriques et pour refroidir les centrales thermiques. Il y avait 600 grands barrages au début du XXe siècle dans le monde, il y en a aujourd’hui environ 50 000. Cette production d’électricité participe au fonctionnement de l’industrie et de son essor, en particulier dans des pays comme la Chine, mais, dans ce pays, la mise en eau du gigantesque barrage des Trois Gorges, sur le fleuve Yangzi, a provoqué le déplacement de plus de 1,2 million de personnes et des dégâts écologiques considérables.
Retour aux résultats