Le cycle de l’eau

L’eau recouvre les trois quarts de la surface de notre planète. Les réserves mondiales d’eau totalisent 1386 millions de kilomètres cubes. La quasi totalité (97,5 %) de cette eau est salée et forme l’océan. L’eau douce ne représente que 2,5 % de la quantité totale d’eau sur Terre, mais 70 % de ce stock est figé dans les calottes polaires et les glaciers de montagne. L’eau est présente partout sur Terre, sous forme liquide (pluie, rivières, lacs, océans), solide (neige, glaciers) et gazeuse (humidité, nuages). Ces différents états se succèdent du fait des interactions entre le Soleil, l’atmosphère, l’eau et la croûte terrestre. En fonction du relief qui reçoit les précipitations, de la saison et de la latitude, l’eau gèle, ruisselle ou s’infiltre. Elle imbibe les sols, percole jusqu’aux nappes phréatiques, se concentre et s’écoule dans les rivières et vers la mer. En raison du mouvement des masses d’air, des variations géologiques et de la diversité des reliefs, l’eau est inégalement répartie à la surface des terres émergées.
Retour aux résultats