Education au développement et à la solidarité internationale

L’éducation au développement se développe dès la fin des années 60, quand la question du développement des pays du Sud devient centrale dans le discours des relations internationales. Le contenu et les objectifs de cette EAD évoluent au fur et à mesure qu’on passe d’une vision du "sous-développement" à une vision plus politique des rapports de force entre pays riches et pays pauvres. Cette éducation se définit progressivement plus comme une éducation "à la solidarité internationale"menée en concertation avec des "partenaires du Sud".