Faire un meilleur usage de l’eau

Les quantités d’eau prélevées pour l’agriculture, l’industrie et les villes ne pourront augmenter indéfiniment, car il s’agit d’une ressource limitée. Par ailleurs, prélever, traiter, stocker, distribuer, évacuer et nettoyer l’eau a un coût énergétique, économique et social d’autant plus important que les populations sont défavorisées. Même dans les pays riches où l’eau du robinet est de bonne qualité, des eaux sont embouteillées et transportées avec un impact important en termes d’environnement. A l’échelle de la planète, 178 milliards de litres d’eau en bouteille ont été consommés en 2006. De plus en plus, nous devrons nous adapter à de nouveaux usages de l’eau, fondés sur le refus du gaspillage, sur le retraitement et la réutilisation. Dans les habitations, les eaux usées de l’évier peuvent resservir pour l’arrosage du jardin ou l’alimentation d’une chasse d’eau. Les toilettes à compost économisent 50 litres d’eau potable par jour et par personne. La récupération de l’eau de pluie, les robinets à faible débit, et des comportements plus sobres sont autant de mesures simples pour préserver ce bien précieux.