Hôtel de ville d'El Alia

Photo de l'hôtel de ville d'El Alia, qui signifie en arabe « celle qui est haute » ou « située en hauteur », une ville du nord de la Tunisie qui dépend du gouvernorat de Bizerte. Située à une vingtaine de kilomètres de Bizerte et à une cinquantaine de kilomètres de Tunis, El Alia est une municipalité de 16 819 habitants et le chef-lieu d'une délégation de 24 539 habitants. La ville est accrochée au flanc du djebel Hakima. Cette ville existe depuis l'époque romaine. Son nom est alors Uzalis alors que son nom actuel lui viendrait de son fondateur au Moyen Âge : Ali El Balight. Il subsiste encore quelques ruines romaines dispersées dans la ville. La population est composée en grande partie de descendants d'Andalous ayant fui l'Espagne après la reconquête chrétienne. L'architecture andalouse a d'ailleurs laissé ses traces sur l'ancienne ville située au sommet de la colline (Djebel H'kima). La nouvelle ville se développe quant à elle dans les plaines entourant l'ancienne ville. Des monuments comme la grande mosquée et quelques mausolées ont survécu à la modernisation de la ville, la muraille et les portes qui entouraient l'ancienne cité ayant été détruites au début du XXe siècle.