L’essor des énergies renouvelables

On appelle « énergies renouvelables » les formes d’énergie dont la source se reconstitue à la même vitesse qu’elle est consommée. Les principales sont, le bois et les déchets de bois, la biomasse, l’énergie éolienne (le vent), hydraulique (l’eau), la géothermie (la Terre), le solaire (le Soleil). A l’inverse, les combustibles fossiles (charbon, pétrole, gaz naturel), tout comme l’uranium, ne sont pas renouvelables. Les barrages et les éoliennes, la biomasse… produisent 13,5 % de la consommation totale d’énergie et représentent 18 % de la production mondiale d’électricité. Depuis quelques années, on assiste au développement des carburants d’origine agricole pour répondre à la hausse des prix des hydrocarbures et réduire les rejets des gaz à effet de serre. Les agro carburants suscitent cependant un certain nombre de débats et font l’objet d’un considérable effort de recherche.