La déforestation : un phénomène mondial

La déforestation, définitive ou temporaire, touche tous les types de forêts. La cause principale du recul des forêts est la conversion des espaces forestiers en champs cultivés et en pâturages. Mais l’exploitation minière et l’urbanisation y contribuent aussi. Annuellement, ce sont quelque 13 millions d’hectares, l’équivalent de la superficie de la Grèce ou du Nicaragua, qui sont déboisés. Toutefois, 6 millions d’hectares bénéficient d’une régénération naturelle ou font l’objet de reboisement et de replantation ce qui, à l’échelle mondiale, ralentit la déforestation. Dans certains pays, les surfaces boisées sont stables ou en légère expansion. Pour lutter contre une déforestation trop intense et trop rapide, les Etats mettent en œuvre des politiques de préservation de leurs forêts.