L'Auberge de l'Ange gardien

L'Auberge de l'Ange gardien est un roman pour enfants écrit par la Comtesse de Ségur en 1863, et dédicacé à ses petits fils, Louis et Gaston de Malaret. Sa suite est Le Général Dourakine. Deux enfants perdus, Jacques et Paul, sont recueillis par un brave militaire, Moutier. Ils s'arrêtent à l'auberge de l'Ange Gardien, tenue par l'excellente Mme Blidot et sa sœur Elfy qui les adoptent tandis que Moutier part pour la guerre de Crimée. À son retour, grâce à la générosité du général Dourakine auquel il a sauvé la vie... qu'il a fait prisonnier et qui veut lui témoigner sa reconnaissance, il est en mesure de demander la main d'Elfy. Et plus tard, encouragé par le général Dourakine, Dérigny attaché à ses enfants, demande la main de Mme Blidot.
Retour aux résultats