Les promesses du vent

Le vent, produit par les mouvements de l’atmosphère, est employé comme source d’énergie dès l’Antiquité grâce à l’invention de la marine à voile et de la technique des moulins. Ces systèmes permettent de convertir l’énergie éolienne (ainsi nommée d’après « Éole », le dieu grec du vent) en énergie mécanique inépuisable et non polluante. Il est possible d’associer un générateur à un dispositif éolien, afin de produire du courant électrique. Les éoliennes doivent être installées dans les régions constamment venteuses pour garantir un rendement régulier. Aujourd’hui dans le monde, quelque 40 000 éoliennes tournent dans 70 pays avec une puissance installée qui a été multipliée par 4 entre 2000 et 2006. Toutefois cette technique ne peut constituer qu’un apport aux autres sources d’énergie, du fait de son caractère intermittent. L’éolien représente seulement 3 % des énergies renouvelables et ne couvre que 0,5 % de la consommation électrique dans le monde. L’essor de l’énergie éolienne peut donc devenir un facteur important de développement des énergies renouvelables.