Musée Dar Jellouli

Photo du patio du musée Dar Jallouli, un musée tunisien fondé en 1939 dans un palais au cœur de la médina de Sfax, Tunisie. La maison est construite par des Andalous réfugiés d'Espagne au XVIIe siècle. Elle est achetée par Farhat Djellouli, caïd de Sfax, riche armateur et grand commerçant. Son arrière-petit-fils, le caïd et richissime homme d'affaires Mahmoud Djellouli part pour Tunis et s'installe avec sa famille dans un palais de la rue du Riche, dans la médina, mais cinq de ses descendants (Farhat, Hassan, M'hammed, Sadok et Larbi) occupent la maison en tant que caïds. La demeure devient donc le siège du caïdat. Elle est revendue en 1934 à une clinique — ce qui explique pourquoi Aziz Djellouli, dernier caïd de la famille, n'occupe pas la maison pendant son mandat de caïd — puis devient en 1939 un centre d'art, sous la direction de Lucien Golvin. C'est alors qu'elle est aménagée en musée régional des arts et traditions populaires.