Picatharte du Cameroun

Illustration d'un picatharte du Cameroun, une espèce de passereaux appartenant à la famille des Picathartidae. Il se nourrit surtout d'invertébrés, souvent à la poursuite de colonnes de fourmis, mais également de petits vertébrés comme des grenouilles ou des lézards. Il niche dans des grottes et des falaises rocheuses et a besoin d'un habitat spécifique, comme un surplomb rocheux pour le protéger des éléments et, souvent, d'une rivière saisonnière en contrebas pour le protéger des prédateurs. Il peut occasionnellement nicher dans des structures similaires telles que les contreforts d'arbres et les ponts en béton. Il niche en colonies lorsque les sites de nidification sont limités. Le nid est une tasse faite de boue, d'herbe sèche ou de feuilles. La femelle pond de un à trois œufs, le plus souvent deux. Elle couve pendant 21 à 24 jours, et les petits s'envolent à environ 24 jours. Dans le sud du Cameroun, le nidification a lieu d'août à octobre (avec un pic en septembre), mais ailleurs il niche entre mars et novembre (avec un pic d'août à novembre). Il est classé comme vulnérable parce que sa population a chuté en dessous de 10 000 oiseaux et est fragmentée en raison de la perte d'habitat. La forêt laisse la place à l'agriculture (champs et plantations de café)6. Les perturbations dues aux ornithologues et aux écotouristes venant sur leurs sites de nidification devient une préoccupation croissante. Il a la gorge grise et les parties supérieures grises. Le dessous est d'un orange pâle. La tête a un masque noir, une couronne violette et une tache rouge sur la nuque.