Préserver l’eau

L’eau est abondante sur la planète bleue, mais seul 0,01 % de ce volume est disponible pour les êtres vivants ! En effet, la majeure partie est salée (97 %), et sur les 3 % d’eau douce restant, 70 % sont sous forme de glace et 30 % sont stockés dans les profondeurs de la Terre. Si l’eau douce est rare, elle est de plus mal répartie. Alors qu’elle coule à flot en Islande ou au Canada, à Aman, la capitale jordanienne, on n’en dispose que 3 jours par semaine. Lorsqu’un pays souffre de stress hydrique, l’agriculture est le 1er secteur touché. En effet, la circulation de l’eau à travers les plantes est le moteur de leur croissance et 70 % de l’eau douce consommée dans le monde est utilisée pour l’irrigation. Mais pour être durable, l’arrosage des cultures doit respecter le cycle de l’eau et la vitesse de renouvellement des nappes, des lacs ou des fleuves.
Retour aux résultats