Prévert en grammaire

Après le dadaïste Tristan Tzara et l’impératif, c’est au tour de Prévert de nous prêter main-forte dans nos révisions de grammaire. Non, il ne s’agit pas de l’incontournable « Déjeuner du matin », mais du poème « Le message » également extrait de Paroles. Il permet, lui aussi, d’aborder le passé composé mais en y ajoutant l’épineux problème de l’accord du participe passé. Un soupçon de pronoms relatifs et de forme passive et voilà une fiche complète de révisions pour des apprenants de niveau A2+/B1.