Salle de Carthage du musée Bardo

La salle de Carthage correspond au patio du palais, de forme rectangulaire, entouré sur ses quatre côtés d’une galerie à portiques avec six arcs en plein cintre sur la longueur et trois sur la largeur, soutenus par des colonnes en marbre blanc avec des chapiteaux de type composite ; les arcs sont surmontés sur les quatre côtés par une fine corniche, arcs et corniche étant légèrement sculptés par des motifs dorés. La galerie est dédoublée par une autre série d’arcs et de colonnes et légèrement surélevée par une estrade au niveau de la salle dite de Virgile. Sur les autres trois côtés, la galerie donne sur les autres salles du palais. Les murs latéraux sont pourvus de niches avec encadrement en marbre. À l’origine, les murs sont pourvus de faïences qui ont été couvertes de peinture par la suite. En dehors des deux tableaux de mosaïques exposés sur le sol, le patio est entièrement pavé de carreaux de marbre blanc. Du plafond pendent quatre lustres accrochés à des pendentifs revêtus d’ornements moulés en plâtre. La salle de Carthage s’ouvre sur les quatre côtés sur les salles de Sousse, de Virgile, d’Althiburos et d’Oudna ainsi que sur le Petit Palais et la salle des fouilles sous-marines. Cette salle renferme une large variété de statues et de bas reliefs exhumés en majorité à Carthage.