Serpentaire du Congo

Illustration d'un serpentaire du Congo, une espèce d'oiseaux de la famille des Accipitridae. Ce rapace est un oiseau de taille moyenne, avec des ailes courtes et arrondies et une longue queue arrondie. Le dos est coloré de différents tons de brun et l'animal possède une petite crête. Sa poitrine, blanche avec une teinte rousse variable, est couverte de taches rondes noirâtres chez la sous-espèce type. La sous-espèce C. s. batesi n'arbore ces points que sur les flancs. Le Serpentaire du Congo ressemble à l'Aigle de Cassin (Aquila africana) et quelques ornithologues pensent que cette ressemblance est un des rares exemples de mimétisme aviaire. C'est un rapace très bruyant et, souvent, l'une des espèces les plus entendues dans son habitat. Cet oiseau se nourrit de serpents, de caméléons et de crapauds, qu'il chasse en fondant sur ses proies depuis un perchoir situé dans le sous-bois des forêts. Son excellente vue lui permet de chasser dans la forêt sombre. On connaît très peu ses habitudes de reproduction ; l'espèce est supposée se reproduire de juin à décembre. Le Serpentaire du Congo vit dans l'ouest et le centre de l'Afrique, son aire de répartition s'étendant depuis la Sierra Leone à l'ouest jusqu'à l'Angola au sud et à la République démocratique du Congo à l'est. Il vit dans les forêts guinéennes supérieures et inférieures (forêts tropicales denses). Il chasse dans les sous-bois sombres de ces forêts. Seules deux sous-espèces, spectabilis et batesi, sont reconnues. Le Serpentaire du Congo est considéré comme espèce de « préoccupation mineure » par l'Union internationale pour la conservation de la nature en raison de sa grande aire de répartition et de sa population importante.