Vivre avec les forces de la nature

Toutes les régions du globe ne reçoivent pas le même ensoleillement. Les vents, les pluies, les courants marins rétablissent l’équilibre en redistribuant l’énergie entre les zones les plus chaudes et les zones plus froides. Parfois, cette redistribution est brutale : les pluies deviennent diluviennes et provoquent des inondations ou des glissements de terrain, les vents se transforment en tempêtes, ouragans ou cyclones. Lorsqu’ils se produisent en zone habitée, ces aléas climatiques -naturels- provoquent de véritables catastrophes. L’homme ne peut aller contre ces aléas et doit s’adapter : construire sur pilotis en zone inondable, renforcer les systèmes d’alerte et d’évacuation dans les zones exposées… Ceci est d’autant plus important que le changement climatique en cours semble accélérer les cycles de redistribution de l’énergie à travers la planète et intensifier ces aléas.