Brevet - 2017 - Corrigé - français - partie I

Diplôme national du brevet – 2017 – français, première partie Questions (20 points) Sur le texte littéraire (document A) 1. En vous appuyant sur le premier paragraphe, expliquez la formule du narrateur «Je me sens tout dépaysé » (lignes 3‐4). Le narrateur se sent « tout dépaysé », car il est loin de la campagne, où il vit. Il ne se sent plus à l’aise en ville. Le verbe «sentir »et la description des rues et de la foule mettent l’accent sur les sensations du narrateur, plutôt désagréables («dureté »,l. 4).Le paysage urbain, qui le déconcerte, est présenté de manière péjorative (« rue déserte, blême et tordue », l. 2). Le narrateur évoque aussi ses habitudes (« un petit restaurant où je prends mon repas du soir », l. 3), comme s’il en avait besoin pour garder ses repères. 2. a. Quel est ici le sens du mot « entassement » (ligne 13)? Trouvez un synonyme de ce nom dans les lignes qui précèdent. Le mot «entassement »signifie ici empilement de personnes. L’emploi de ce mot met en exergue le désordre : les citadins sont nombreux mais égoïstes, la foule est un ensemble d’individus sans connexion. Le synonyme est « conglomérat » (l. 11). b. « Elle est … personnels. » (lignes 11‐12) : quel est le procédé d’écriture utilisé dans cette phrase ? Le procédé d’écriture utilisé est l’énumération « de mille soucis, de peines, de joies, de fatigues, de désirs extrêmement personnels».

Lire

Informations :

Publieur :
Nombre de pages :
2