Dénichet Il était une fois un garde-forestier qui s’en fut à la chasse dans la forêt. En arrivant, il entendit des cris semblables à ceux d’un petit enfant. Il se dirigea vers l’endroit d’où provenaient ces cris et parvint enfn au pied d’un grand arbre où, tout en haut, un petit bébé était perché. En effet, sa mère s’était endormie avec lui sous cet arbre et un oiseau de proie avait perçu l’enfant sur ses genoux : alors il avait plongé, saisi l’enfant avec son bec et l’avait emporté sur le grand arbre où il l’avait déposé. Le garde-forestier grimpa sur l’arbre et en redescendit l’enfant tout en disant : - Tu vas emporter ce bébé à la maison et l’élever avec ta petite flle Madelon. Il l’apporta donc chez lui et les deux enfants grandirent ensemble. Comme il avait été trouvé dans un arbre et enlevé par un oiseau, on l’appela Dénichet. Madelon et Dénichet s’aimaient si fort, tellement fort, que si l’un des deux ne voyait pas l’autre, il devenait tout triste. Or le garde-forestier avait une vieille cuisinière qui, un soir, prit deux seaux et se mit à charrier de l’eau : elle n’alla pas une seule fois au puits, mais y retourna à maintes reprises. Madelon vit son manège et lui dit : - Dis donc, vieille Suzon, pourquoi portes-tu tant d’eau ? - Si tu ne le répètes à personne, je veux bien te le dire.

Lire

Informations :

Publieur :
Auteur(s) :
Frères Grimm
Nombre de pages :
3