Illusions perdues. 1 - Les Deux Poètes

Honoré de Balzac

ILLUSIONS PERDUES. 1 - LES DEUX POÈTESHonoré de BalzacCollection« Les classiques YouScribe »Faites comme Honoré de Balzac,publiez vos textes sur YouScribeYouScribe vous permet de publier vos écrits pour les partager et les vendre.C’est simple et gratuit.Suivez-nous sur : ISBN 978-2-8206-0138-4À MONSIEUR VICTOR HUGO.Vous qui, par le privilége des Raphaël et des Pitt, étiez déjà grand poète à l’âge où les hommes sont encore sipetits, vous avez, comme Chateaubriand, comme tous les vrais talents, lutté contre les envieux embusquésderrière les colonnes, ou tapis dans les souterrains du Journal. Aussi désiré-je que votre nom victorieux aide à lavictoire de cette œuvre que je vous dédie, et qui, selon certaines personnes, serait un acte de courage autantqu’une histoire pleine de vérité. Les journalistes n’eussent-ils donc pas appartenu, comme les marquis, lesfinanciers, les médecins et les procureurs, à Molière et à son Théâtre ? Pourquoi donc la Comédie Humaine, quicastigat ridendo mores, excepterait-elle une puissance, quand la Presse parisienne n’en excepte aucune ?Je suis heureux, monsieur, de pouvoir me dire ainsiVotre sincère admirateur et ami,DE BALZAC.À l’époque où commence cette histoire, la presse de Stanhope et les rouleaux à distribuer l’encre ne fonctionnaientpas encore dans les petites imprimeries de province. Malgré la spécialité qui la met en rapport avec la typographieparisienne, Angoulême se servait toujours des presses en bois, ...

Lire

Informations :

Publieur :
Auteur(s) :
Honoré de Balzac
Nombre de pages :
76