Publié anonymement en 1823, ce roman narre le destin d'une jeune sénégalaise, Ourika, dont la bonne éducation ne fera point oublier sa couleur de peau à une époque où l'esclavagisme était encore présent. Ce roman a été l'un des tout premiers à traiter des problèmes des relations interculturelles, d'où l'intérêt pour ce roman qui s'est accentué à partir de la deuxième moitié du vingtième siècle.

Lire

Informations :

Publieur :
Auteur(s) :
Madame de Duras
Nombre de pages :
24