Bac 2014 Fiche revision pedagogique Litterature Lorenzaccio

1 Fiche pédagogique : Alfred de MUSSET, Lorenzaccio Alfred de MUSSET Lorenzaccio Édi tion pré sen tée et anno tée par An ne Ubersfeld Le Livre de Poche, « Théâtre de oPoche » n 6248, 192 pages. Alfred de Musset ( 1810-1857) souffre d’une posi tion secondaire dans notre pan théon lit té raire. On consi dère géné ra le ment que sa poé sie d’une grâce légère est mélan co lique, expri mant sur un mode mineur les dou leurs de l’exis tence et de l’amour. Auteur « trop » abon dant, « trop » pré - coce, « l’amant de George Sand » est un élé giaque qui, pour des géné ra tions, a lancé ce cri pathé - tique : « Les plus déses pé rés sont les chants les plus beaux, / Et j’en sais d’immor tels qui sont de purs san glots … » Seul son théâtre serait à réha bi li ter. Un spec tacle dans un fau teuil comprend Lorenzaccio (1833), drame roman tique d’un héros ambigu pour qui l’action qu’il va accom plir, et qui devait être le som - met de sa vie, ne sert à rien, pas même à lui. Les Caprices de Marianne (1833) et On ne badine pas avec l’amour (1834) asso cient badi nage et amour, légè reté et drame. Image injuste, et inexacte. Afin de pré sen ter Lorenzaccio, nous pro po sons dans un pre mier temps une étude du drame roman - tique : il faut déter mi ner ce que cette œuvre peut avoir en commun avec la nou velle ambi tion théâ - trale théo ri sée par Hugo dans la pré face de Cromwell.

Lire

Informations :

Publieur :
Nombre de pages :
14