Fiche Bac STL - Le phénotype d’un organisme eucaryote et diploïde

E_Verstraete

Le phénotype d’un organisme eucaryote et diploïde. Le phénotype ou l’ensemble des caractères visibles d’un individu est dirigé par le génotype. Ce plan de fabrication est contenu dans le noyau dans les molécules d’ADN. Cet ADN lié à des protéines forme des chromosomes. Les chromosomes sont en copie double chez les organismes diploïdes ce qui sous-entend qu’un gène (séquence nucléotidique indiquant la séquence d’une protéine) est présente deux fois et peut être sous deux formes ou « allèles ». Si l’individu détient des allèles semblables, il est dit homozygote. Si les allèles sont différents, l’organisme est hétérozygote pour ce caractère. Importance de la reproduction Les gamètes sont haploïdes ; ils résultent de la méiose qui partage les chromosomes homologues en 2 lots. Lors de la rencontre d’un gamète mâle et femelle, il y a un brassage génétique qui permet une variété des organismes. La cellule issue de la fusion des deux gamètes est unique, elle résulte d’une combinaison d’allèles complètement aléatoire. La moitié des allèles vient du père, l’autre vient de la mère. Exemple simplifié avec notre système ABO Génotype maman: A-apapa : B-b Gamète Aa Bb Génotype descendanceA-B A-ba-B a-b Le phénotype d’un organisme résulte de la compétition entre les 2 allèles d’un gène : Sur la paire d’allèle, l’un peut-être « dominant » : c’est lui qui va diriger le phénotype. L’autre allèle est alors dit « récessif ». Il est présent mais ne s’exprime pas.

Lire

Informations :

Editeur :
Auteur(s) :
E_Verstraete
Nombre de pages :
2