Frritt !… c’est le vent qui se déchaîne. Flacc !… c’est la pluie qui tombe à torrents. Cette rafale mugissante courbe les arbres de la côte volsinienne et va se briser contre le flanc des montagnes de Crimma. Le long du littoral, de hautes roches sont incessamment rongées par les lames de cette vaste mer de la Mégalocride. Frritt !… Flacc !… Au fond du port se cache la petite ville de LuktropSource: http://fr.wikisource.org/wiki/Frritt-Flacc

Ecouter

Informations :

Publieur :
Auteur(s) :
Sabine, Jules Verne
License :
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique